La Brigade des loups Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
<  la legende de darck renflo
darck renflo
MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:30 (2010)  la legende de darck renflo --> Répondre en citant

Hors ligne
Les Membres de la Meute


Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 93
Localisation: poyartin ( landes 40)


il y a fort longtemps, dans des contrées très reculées , oubliées de toutes mémoires , ou les hommes n'étaient ni plus ni moins que des bêtes , vivant de ca et la  avec la même détermination de survivre et la même rage .
identique en tous points avec elles ....a l'exception ...de la raison !!!
oui cette même raison , cette pensée qui doit nous détacher du monde animal , je dis bien " doit " car l'homme est la plus terrifiante et la plus sanglante des bêtes.
je l'apprendrai plus tard a mes dépends .......et c'est la que commence mon histoire 



j'etait en age de devenir un homme  , cet age ou tout ce mélange et ce brouille dans les esprits , le pouvoir , l'arrogance , la fierté , la haine et l'amour .
et c'est cet amour qui me fit basculer dans l'horreur et me fit me retrancher dans mes plus noir retranchement .
je vivais dans une petite bourgade , au pied d'une montagne et au seuil d'une foret épaisse et noire , ou des betes infames en tout genre vivaient a profusion.
nous viviont de chasse ,de peche et de cueillette ....de pas grand chose en vérité , a tel point que la faim etait toujours présente le soir lors du repas .......nous survivions !!!
  j' étais timide , craintif et peureux , les autres me bousculaient , me raillaient , j'etais la chose dont on se moque , qu'on renis .......c'est la que les premieres atteinte du mal me sont apparus .

et puis ....j'avais elle ....elle qui était si belle , elle qui respirait la beauté et l'innocence , la naïveté et la fraicheur de vivre ........elle qui était si .....inaccessible !!!!!
comment lui dire mon amour , comment captiver son attention moi le " cul terreux " qui etait la risée de tout le village
et .......y'avait lui ....lui qui etait beau ,fort, musclé et que tous ses exploies fesaient fremir toutes les femelles de notre clan , lui qui avait pris le coeur de ma dulcinée
j'était fou de colère et de jalousie , et cette jalousie se transformait peu a peu en une immense haine incontrolable . je ne dormais plus ni ne mangeait , j'était devenue l'hombre de moi même.

et un soir , lors de la fête annonçant l'arrivée du printemps , profitant que tout le monde étaient saoul et n'ecoutant que ma lachetée , je me dirrigea vers la cabanne de mon pire ennemi.
tout en pénétrant silencieusement dans la hutte , je pris la hache de ce gueux , me rapprochant a petits pas de lui , je brandissais la faucheuse .
je m'arrettais net devant sa paillasse ou le miséreux cuvé l'abondance de ses excès .
je transpirais , mon souffle haletait mes mains étaient moite , mon cerveau en feu essayait de raisonner ma pensée sur l'acte que j'allai commetre .........
et tout a coup , il ouvrit les yeux ......voyant ce que j'allais faire , il essaya de ce relever et ma hache a ce même moment , se fracassa sur son crane qui s'ouvrit en deux comme un fruit trop mure .
et de longue minutes passèrent ou les mots, pour décrire la violence et l'acharnement , sont innomable tellement la cruauté était plaine . il ne restait plus qu'un amas de trippailles tout juste bon a nourrirent les corbeaux
puis retrouvant un soupçon de raison je mis le feu a sa cahutte pour effacer toutes traces et de faire passé ca pour un accident .
puis me lavant dans la rivière , je frottais son sang immaculé en me délectant de voir les autres essayant d'éteindre le feu  ........j'avais passé le pas ........j'étais devenu un.................

 ................................................ ASSASSIN...............................................
croyant que mon acte me ferai revenir celle que j'aimai ,mon espérance était vaine car depuis cette nuit la , elle fit deuil et ne voulu prendre  comme prétendant que son chagrin  .
ma haine grandissait .....je repensait sans cesse a cette nuit et je jouissais en revoyant ses yeux apeurés et confus au moment de son dernier souffle . cette vision m'obsedait , m'excitait et il fallait que je tue pour étancher cette soif
alors j'ai tué , a peu près tout ce qui passé , badauds, hommes , femmes , enfants  et sans raison aucune , mais toujours en faisant passé ca pour un accident ou une bete ferosse avide de chair humaine .?
mais un jour , un petit garçon voyant que je m'acharnai sur son père , s'enfuit en criant rameutant tous les bons hommes des alentours , je le poursuivis en brandissant ma hache et déterminais a faire taire les aboiements du jeune boutonneux .
mais très vite une poignée d'hommes se dressait devant  et la danse de ma faucheuse commenca ;
une tête par ci un bras par la ....une jambe ....des antrailles jonchaient le sol devenu glissant par tout ce sang .
plus j'en tuais plus il en arrivais et je fut très vite dépassais par la situation , et contraint et forcé  je du m'enfuir

ils me traquèrent comme une bête pendant plusieurs jours , semaine ,mois , au dela de la foret noire ,sur les plaines arrides qui sont la frontière des trois grand royaume de ce monde ou rien ne pousse , a part cailloux et mauvaises herbes et qui sont peuplées de créatures plus immonde les unes que les autres .
sans relâche , jours et nuits , jusqu'au jour ou , me laissant pour mort , suite a une chute dans une crevasse , rebroussèrent chemin allant raconter leurs exploits a leurs femmes et enfants  .

reprenant connaissance après plusieurs jours , la mâchoire et l'épaule deboité , ju juste le temps d'empoigner ma hache et d'occire une creature a trois tetes surement attirait par l'odeur du sang de la plaie béante de mon ventre  d'ou sortait mes boyaux .
quel chance , de la chair fraiche .....je vais pouvoir me refaire une santé .
puis après quelque temps , je pris le long tunnel obscure que la bête avait prise avant moi pour sortir de ce trou.
après plusieurs heures d'errance dans se long dédale de labyrinthe , je me retrouvais dans une grotte .....immense ,gigantesque ....
en son milieu , se dressait , éclairait par un faisceau de lumière , un énorme trône en pierre sur lequel reposait la dépouille d'un guerrier .
il était la , devant moi , assis fierement , la tete haute et la main posait sur la paume de sa lourde épée tel un dieu appliquant la justice .
je pouvais ressentir la peur et l'effroi , de ses orbite noir dissimulés derrière son heaume qui en son  temps devaient glacés et pétrifiés sur place leurs ennemis
n'écoutant que ma peur je m'avança et pu lire des mots dans une langue inconnue , et la je compris que j'étais devant , un ancien roi de guerre du temps jadis .
un temps oublié des mémoires ou ses rois semaient le chaos et la désolation.
ce squelette arnachait de sa lourde armure et ses armes toutes aussi meurtrières , m'avais ouvert l'esprit , montrais la voie , le chemin du destin que j'allais emprunter , le seul pour lequel j'étais fait , le destin d'un chevalier du chaos .......et je sais a présent que c'était la seule issue et que je l'attendais depuis toujours .......

je dépouillais mon hôte de ses biens et me dirigeais vers mon ancien village , a fin d'étancher ma soif de vengeance . je m'accommodais de mon nouvel équipement , sur quelques bêtes croisaient en chemin , mais le vrai apprentissage ce fit sur  ces misérables gueux , qui , il faut le dire , ce chier dessus de peur a mon approche .
je brulais et dévastais tout , hommes, femmes, enfants, animaux , plus rien ni personne n'avais un souffle de vie après mon passage .
a part un cheval noir , considérait comme fou et mis a l'écart.
il me laissa l'approcher et le toucher puis le monter . ses yeux sombre reflétaient la même haine  que les miens , on se comprenait , on était pareil ce fut mon premier compagnon ,mon fidèle destrier
et nous partîmes tout les deux  assouvirent notre noir destin sur les plaines et les chemins   de

                         BATTLEKNIGHT

  mais ca c'est une autre histoire !



 fin du premier récit ......ouf ....un peu long je sais ( en espérant ne pas être trop partis en live )


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:30 (2010)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FENRIR NO KIBA
MessagePosté le: Ven 29 Jan - 14:57 (2010)  la legende de darck renflo --> Répondre en citant

Hors ligne
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 86
Localisation: PARIS

Nous marchions depuis des jours Kill et moi dans la région forestière de Kil'No-Arden à la recherche d'une lame légendaire.

KillRaven qui, un mois avant avait brisé sa Flamberge de l'Âme du Rouage des Temps Anciens, était d'humeur morose, il faut dire qu'il l'avaitbrisé bêtement en voulant trancher en deux  le garde du Corps Royal du Souverain de la Sainte Nation. Lorsqu'il etait venue le temps de l'achever, la flamberge avait ripé sur sa cuirasse et frappé malencontreusement et de plein fouet le rebord du Bouclier Cuirassé du Garde, la lame a cassé net et l'enchantement qui retenait l'Âme disparut avec elle.

Enfin tout ca pour dire que cela faisait un mois que nous marchions depuis les Montagnes escarpées de la chaîne d'Alagonia où nous vivons mon Ordre et moi même, passant par la foret de d'Ombre-Feuille connue pour ses bêtes féroces et ses Sangliers Écarlates particulièrement dangereux.
puis par la Passe de la Goule où il est dit de ne pas écouter le bruit du vent a moins de vouloir mettre fin a ses jours, et bien d'autres lieux plus dangereux et magnifiques les uns que les autres....

Enfin nous avions reçu les échos d'une lame enchanté, aux pouvoirs terribles mais suivie d'une malédiction tout aussi terrible:

"Il est dit par les plus sages des Anciens qu'une lame Déicide Repose dans la caverne du souverain ou la mort a pris rendez vous avec le Temps et où les deux se sont rencontrés éternellement liés dans la sombre foret où même les loups n'osent s'aventurer.
A celui qui ose braver le danger et prendre la Lame Maudite, il recevra le pouvoir de tuer les Créature de Dieu mais alors que le jugement divin s'abattra sur le chevalier, que celui si ne s'inquiète pas de ne point être jugé car dès lors, son Âme est réservée pour le neuvième cercle des Abysses de l'Enfer..."


Autant vous dire que même si je m'efforçais de mettre KillRaven au courant que la deuxième partie de l'énigme expliquait clairement que s'il prend cette épée, sont Âme sera damné, il n 'en avait que faire et me répondait sans cesse:

"Par ce que tu crois qu'avec tout ce que l'on a fait toi et moi, on peut espérer avoir une place pour le paradis? quitte a aller en Enfer autant y aller tout au fond!!"


Et sur ce point il n'avait pas tord...
_________________
La Brigade des Loups brûlera l'Enfer s'il le faut


Revenir en haut
FENRIR NO KIBA
MessagePosté le: Ven 29 Jan - 15:08 (2010)  la legende de darck renflo --> Répondre en citant

Hors ligne
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 86
Localisation: PARIS

Enfin arrivés à un village proche de l'endroit que nous supposions être le plus proche de cette fameuse caverne, la vision qui s'offrit a nous était des plus cocasses...
En effet nous n'avions même pas encore tiré nos armes ou encore frappé un passant que déjà tout le monde avait les tripes a l'air et franchement pas dans le genre petit bobo à rafistoler avec un pansement, loin de la, la plupart des macchabées avaient une tête, un bras ou une jambe en moins, ce style de blessure me rappelai très franchement celles que mac mahon inflige avec sa technique si particulière...mais on en reparlera une autre fois.

Enfin bon plus personne en vie pour nous aiguiller dans la bonne direction, c'est pas franchement la joie, quand Kill me fit signe qu'il avait entendu un bruit, que j'identifiai moi aussi, le bruit de sabots frappant le sol a pleine allure, le son d'un hennissement puis une vision d'un jeune homme les traits tirés par la folie et sur le visage un sourire exprimant le bon travail accompli...
Mais ce n'étais pas cela qui retenait l'attention de Killraven, loin de la, c'était plutôt la magnifique épée longue ornée de glyphes Maudits, dont une aura meurtrière émanait avec le plus grand Orgueil, cette lame suggérait d'avoir tué plus d'un humain et certainement plus d'une Créature de Dieu.

Alors pris d'une soudaine envie de se saisir de l'arme qu' il venait d'apercevoir,Kill remonta sur son Alezan et poursuivit l'inconnu, me laissant là comme un con avec ma Jument...
Ne voulant pas le laisser faire une betise, je chevauchai "Mollo" et parti a leur poursuite.

Espérons mes amis que je n'arrive pas trop tard....
_________________
La Brigade des Loups brûlera l'Enfer s'il le faut


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:03 (2018)  la legende de darck renflo -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
La Brigade des loups Index du Forum -> La Brigade des Loups -> Section RP

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com